Défi « Fast Fashion Détox » : le bilan

Date

Hello !

De retour en Belgique pour 12 jours, il est temps que je reprenne un peu de l’activité par ici et que je rattrape mon retard. A commencer par le bilan de mon défi personnel « Fast Fashion Détox ».

Pour rappel, le 19 février je postais un article dans lequel je t’annonçais que je me lançais le défi de ne pas acheter de fringues « fast fashion » pendant 4 mois. Un sacré challenge pour la grande consommatrice que je suis initialement.

Verdict : je pense pouvoir affirmer que j’ai réussi.

Mais pour quand même tout te dire, j’ai fait un écart après environ 3 mois, j’ai craqué en ouvrant un mail de Showroomprivé.be qui me disait que j’avais un bon d’achat de 10€. De coup je suis allée faire un petit tour sur leur site et je n’ai pas résisté à l’appel d’un petit sac rouge Mango qui me revenait du coup à 4,50€. Sur le moment je me trouvais l‘excuse que Showroom privé est une sorte d’outlet et donc pas de la fast fashion mais bon… #Bullshit Avec le recul j’assume que c’est un écart. #meaculpa

Ce que je ressors de cette expérience :

Au début, pendant un mois et demi environ, ça m’a paru assez facile. Je n’avais besoin de rien spécialement et j’ai découvert des friperies de Bruxelles, ça me suffisait. Mais à partir du mois d’avril et l’arrivée des beaux jours, j’ai eu plus de mal. J’ai du apprendre à suivre des amies dans leurs petites virées shopping sans regarder pour moi. M’habituer à éviter les eshop et, plus difficile encore, à ne jamais valider les panier que je me faisais.

Evidemment, je n’ai manqué de rien et je ne regrette aucun des articles que je n’ai finalement jamais acheté. Je me suis rendu compte que le shopping peut vraiment être addictif mais n’apporte rien en définitif. J’ai réalisé que je pouvais dépenser mon argent à autre chose (réservations de vacances, livres, décoration, etc…).

J’ai aussi appris a redécouvrir ma garde robe et à faire de nouvelles associations vestimentaires (comme avec ce look par exemple où je porte une robe en guise de haut hihi).

Mais j’ai aussi appris, ou plutôt eu la confirmation, que ce n’est pas facile pour moi. Que je suis une vraie « shopping addict et que mon chemin vers l’amélioration n’est pas fini. En effet, depuis que mon défi est terminé, avec les soldes etc., j’ai déjà fait pas mal de shopping. Plus que j’en avais réellement besoin pour me faire plaisir avec quelques nouvelles pièces pour l’été.

Donc, j’ai prévu de me relancer ce type de défi de manière assez régulière. J’en parlerai toujours ici car c’est le fait de m’y être engagée « publiquement » sur mon blog qui m’a réellement empêcher de craquer pour tout t’avouer ! Je ne voulais pas me décrédibiliser haha 😀

Pour résumer, ce défi m’a permi de me rendre compte de pas mal de choses mais ne m’a pas encore « changée » assez à mon goût. Je vais donc recommencer. Stay tuned…

Si toi aussi tu veux te lancer dans ce genre de défi, n’hésite pas à m’en parler. On pourrait se soutenir haha !

Des bisous,

marine Psssst ! Follow me on :

Facebook @happyischic 

Instagram @happyischic

Twitter @MarineDallons

 

Plus
d'articles

4 réponses pour “Défi « Fast Fashion Détox » : le bilan”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.