Self-love et rapport à mon corps, trouver l’équilibre

Date

Helloooo

Il y a presque 3 ans déjà, j’ai écrit mon premier (et seul pour le moment) article au sujet de mon rapport à mon corps. Aujourd’hui, j’ai envie de refaire le point. Où en suis-je 3 ans plus tard ? Qu’est-ce qui a changé, ou pas, quel est mon état d’esprit actuel ? C’est parti !

Dans ce premier article, voici comment je concluais : “Je ne veux pas retrouver le poids que j’avais quand j’avais 17 ans, on est d’accord ce serait irréaliste. Je ne souhaite pas non plus ressembler à une mannequin ou à toutes ces filles parfaites et retouchées sur Instagram. J’en ai fini avec ces comparaisons débiles. Je connais mon corps, ses défauts mais aussi ses atouts et je l’accepte déjà très bien comme ça. J’ai juste envie de perdre 4 ou 5 kilos, histoire d’être tout à fait bien dans mon corps physiquement et intérieurement.”

En relisant ça, je réalise déjà que j’ai parcouru du chemin. En effet, ces dernières années j’ai bien compris UNE chose : ce n’est pas mon poids qui me rendra plus heureuse. J’ai fini de croire que je me sentirai mieux avec 4 ou 5 kilos en moins. Ou du moins, je le sais et je passe mon temps à me le répéter pour que ça s’intègre dans ma petite tête haha!

Ensemble Hunkemöller : Soutien gorge sans armatureculotte 

Parce que, c’est vrai, j’ai beau en avoir conscience, ce n’est quand même pas facile tous les jours. J’ai encore tendance à me dire que je me préférerais avec quelques kilos en moins. C’est comme ça, on est façonnés et conditionnés par “la société”, pour rentrer dans les standards de beauté, qui sont pourtant bien loin de la norme réelle.

Façonner la société qui nous entoure

Aaaaah “la société”, la grande méchante dans cette histoire. C’est vrai. Mais c’est aussi à nous de un peu façonner la société dans laquelle nous évoluons. On peut choisir (à une certaine échelle du moins) les personnes qui nous entourent, les médias que nous consommons, les comptes que nous suivons sur les réseaux sociaux, etc.

Personnellement, il y a des personnes que je suis sur Instagram qui m’aident beaucoup à mettre les choses en perspective.

Voici trois comptes Instagram que je vous conseille de suivre : 

  • Louise de My Better Self : dois-je vraiment vous la présenter ? De plus en plus suivie, Louise prône l’acceptation de soi, dénonce la culture des régimes mais aussi beaucoup d’autres sujets engagés. Une vraie boss pleine d’idées et de bienveillance. 
  • Chessiekingg : une anglaise ultra optimiste, toujours le sourire au lèvre qui prône un positivisme et un self-love sans faille avec beaucoup d’humour. Elle n’hésite pas à se montrer sous tous les angles, particulièrement les moins flatteurs. Elle est ultra décomplexée et j’adore, ça m’inspire beaucoup ! 
  • Déjà-Belle : ma copine Julie, conseillère en image et maquilleuse également ultra bienveillante qui s’est donné la mission de prouver à toutes les femmes qu’elles sont déjà belles. Elle partage beaucoup de posts très inspirants dans ses stories Instagram. 

N’hésite pas à également me partager tes comptes good vibes et self love préférés, ça m’intéresse !

Grâce à ces femmes je réalise qu’avoir un ventre plus plat n’est pas ce qui me rendra heureuse, bien au contraire. Un plat de pâtes et un bon verre de vin par contre…. hahaha!

Ma propre expérience me l’a d’ailleurs prouvé. Il y a 7 ans je faisais 13 kilos de moins qu’aujourd’hui. J’étais très mince, je faisais beaucoup de sport et surtout très attention à tout ce que je mange. Je peux t’assurer que je n’étais pas plus heureuse qu’aujourd’hui et je me trouvais limite encore plus de défauts.

Mais, du coup, où en suis-je exactement aujourd’hui ?

Depuis 3 ans, je n’ai pas vraiment perdu de poids. Même si je me pèse encore de temps en temps, j’y accorde de moins en mois d’importance. J’ai encore cette envie régulière de perdre du poids, en me disant que je me sentirai mieux. Mais je suis aussi de plus en plus à l’aise et en accord avec mon corps comme il est. J’apprends à l’aimer au quotidien. Je pratique la gratitude. Je me dis qu’il est en pleine santé et qu’il me permet d’accomplir tout ce que j’accomplis. 

C’est réellement un travail sur le long terme et je ne suis pas au bout du processus je le sais. Je continue à essayer de pratiquer du sport régulièrement à manger de manière équilibrée. Mais je le fais pour me faire du bien. J’essaie vraiment d’être dans une optique de bien-être et de bienveillance envers moi-même. Je prends soin de moi, mais surtout, je m’écoute. Certaines semaines, prendre soin de moi consiste à faire 4 séances de sport et à manger principalement équilibré. D’autres, il s’agira de remplacer mes séances de sport par une heure de sommeil en plus et de manger ce qui me fait plaisir. 

It's all about balance

Finalement, tout est une question d’équilibre. Et le seul objectif que je me fixe c’est de trouver MON équilibre. Celui qui me permet de me faire plaisir, d’être en bonne santé et de m’aimer. Le rêve pas vrai ? Je compte bien y arriver ! 

En attendant, j’ai hâte de partir en vacances la semaine prochaine et de porter mon nouveau maillot de bain, sans me prendre la tête 😊

Merci de m’avoir lue. Cet article est clairement un peu thérapeuthique pour moi. Mettre les choses par écrit m’aide beaucoup. N’hésite pas à réagir en me donnant ton point de vue à ce sujet, j’aimerais beaucoup échanger. 

A très vite ! 

With love, 

Marine 

Plus
d'articles